Les six conditions clés pour faire de la primaire à droite un succès

Edouard MICHON, chercheur associé à l’Institut Thomas More

L'Opinion

icone-telechargement-rouge

14 février 2016


Après quatre ans dans l’opposition, la droite française est dans une situation qui n’a rien de confortable. Le score du Front National aux dernières élections traduit une tripartition de la vie politique française et rend crédible le scénario d’un 21 avril à l’envers. Minés par leurs divisions, en quête de crédibilité aux yeux des Français, Les Républicains n’apparaissent pas comme une formation renouvelée et unifiée. Enfin, dans un contexte de chômage de masse, d’insécurité croissante et de menace terroriste, les Français attendent un message neuf et des idées fortes.